La question du recyclage et de l’empreinte environnementale des batteries est un argument majeur des détracteurs de la voiture électrique. La solution à ce problème pourrait bien venir du Québec. L’entreprise Lithion Recycling Inc. de Montréal (Anjou) a développé un procédé de recyclage qui permet de revaloriser jusqu’à 95 % des composants des batteries au lithium de façon écologique et économiquement viable.

Photo

Lithion Recycling inc. a reçu un financement de 3,8 M$ de Technologies du développement durable Canada (TDDC) pour mettre en opération une première usine pilote de recyclage des batteries lithium-ion d’une capacité de 200 tonnes / an en 2019.

Le procédé breveté développé au Québec permet de récupérer les composants de grande valeur des batteries, comme le cobalt, le lithium et le graphite, pour qu’ils soient réutilisés directement par les fabricants. L’idée est essentiellement de contribuer à la transition vers une économie circulaire.

Lithion Recycling est un consortium qui regroupe 

Lithion Recycling vise à exporter son procédé de recyclage à travers le monde. 



Sources : 
Newswire

Auteur : Daniel Rochefort

Rabais sur assurance pour voiture électrique!