Il n’y a pas qu’au Québec que l’engouement pour la voiture électrique se fait sentir. Les chiffres canadiens continuent à exploser de façon spectaculaire… même si les ventes demeurent concentrées dans seulement trois provinces.
​Selon les statistiques du 3e trimestre de 2018, dévoilées par FleetCarma et Matthew Klippenstein de Green Car Reports, les ventes de voitures électriques continuent de grimper en flèche au Canada malgré le retrait de l’incitatif par le gouvernement Ford qui a refroidi plusieurs acheteurs ontariens.
​En fait, la comparaison entre les 3 principales provinces permet de constater que le retrait de l’incitatif ontarien a même eu un effet accélérateur spectaculaire sur les ventes de  VÉ en Ontario. Reste à voir comment se comporteront les acheteurs ontariens durant le dernier trimestre de l’année, sans subvention.
Au rythme actuel, il se sera vraisemblablement vendu plus de VÉ au Canada d’ici la fin de l’année 2018 que durant les trois dernières années réunies !
​Sans surprise, les ventes de voitures électriques restent concentrées au Québec, en Colombie britannique et en Ontario. Les ventes dans les autres provinces canadiennes restent symboliques. Toutefois, un constat très intéressant : la Tesla Model 3 domine le marché électromobile des autres provinces avec plus de la moitié des ventes de véhicules branchables !

Autre constat intéressant concernant la Tesla Model 3 : force est de constater son apport spectaculaire à l’intérêt pour l’électromobilité au Canada. Cette voiture est en première place des ventes de VÉ, juste devant la Leaf, avec 2070 exemplaires vendus dans les trois derniers mois. Considérant qu’elle n’est arrivée sur le marché que depuis ce printemps, on réalise en additionnant les chiffres des deux derniers trimestres qu’il s’est vendu 4855 TM3 en 6 mois. C’est 34% de toutes les ventes de voitures 100% électriques  des six derniers mois !

Autre point intéressant souligné par FleetCarma et Matthew Klippenstein, les parts de marché de la voiture électrique sont encore plus impressionnantes si on ne considère que le segment des voitures… ce qui est logique puisqu’il n’existe que très peu de modèles branchables dans les segments VUS ou camionnettes. On découvre ainsi que les ventes de voitures électriques et hybrides branchables représentent près de 10% des ventes de voiture au Québec et en Ontario, et même plus de 15% en Colombie-Britannique.
​Ces statistiques vous impressionnent ? Vous allez être étonnés d’apprendre que la situation canadienne est probablement encore plus spectaculaire :

Les statistiques citées par FleetCarma et GreenCarReports sont en fait légèrement en dessous de la réalité, puisqu’elles font référence aux ventes déclarées par les marchands et par Statistiques Canada. À titre de comparaison, l’AVÉQ obtient des nombres encore plus élevés en utilisant les données d’immatriculation (qui selon nous donnent un portrait encore plus juste du nombre de voitures sur les routes).

Pour le Québec, les données récoltées par l’AVÉQ rapportent l’ajout de 13358 VÉ sur les routes du Québec du premier janvier au 30 septembre 2018, tandis que l’étude de FleetCarma n’en rapporte que 11767, soit 12% de moins !!!

… Tout ça malgré le rationnement des livraisons par les manufacturiers. Imaginez maintenant avec une loi VZE canadienne !!!


Rabais sur assurance pour voiture électrique!