En discours inaugural de sa législature, le premier ministre François Legault s’engage à accélérer l’électrification des transports, à tous les niveaux, pour nous «enrichir en remplaçant des importations de pétrole».
Voilà qui est réjouissant pour les acteurs de l’électromobilités qui espèrent que les investissements publics et la volonté politique seront au rendez-vous dans ce domaine.

Toujours dans le domaine des transports, le nouveau premier ministre s’engage à poursuivre les grands projets de transport en commun amorcés. 25% de contenu local québécois sera exigé dans le matériel des projets de transport à venir.

Concernant le troisième lien de la région de Québec, François Legault réitère son engagement électoral à le réaliser, mais il s’engage en en faire aussi un axe de transport en commun.

Ces promesses pourraient offrir des opportunités intéressantes pour nos entreprises locales.

Donnons la chance au coureur.


Source : Assemblée nationale du Québec

Collaboration : Daniel Rochefort

Rabais sur assurance pour voiture électrique!