Les remorqueurs de l’usine Audi d’Ingolstadt seront désormais équipés de batteries lithium-ion usagées.
Comme les constructeurs automobiles sont fortement incités par les gouvernements mondiaux pour réutiliser ou recycler toutes les piles qu’ils installent dans les voitures électriques, les constructeurs automobiles expérimentent différents moyens de réutiliser les piles usagées de leurs vieilles voitures électriques, comme dans de nouvelles stations de recharge pour les parcs éoliens, ou encore sur les toits des complexes d’appartements fonctionnant à l’énergie solaire.
Audi a décidé d’équiper ses élévateurs et ses remorqueurs de batteries usagées qu’on utilise pour déplacer le matériel dans son usine principale située à Ingolstadt, en Allemagne.
Les remorqueurs, qui ressemblent aux plus grosses versions qui tirent des trains de bagages dans les aéroports, sont normalement équipés de lourdes batteries au plomb, que les travailleurs doivent retirer des véhicules plusieurs fois par jour pour les installer sur des stations de chargement.
Maintenant, Audi installe des modules de batterie de l’e-tron pour permettre aux remorqueurs et aux élévateurs à fourche d’atteindre une capacité de batterie comprise entre 30 et 50 kWh, selon le degré de dégradation des cellules des batteries utilisées.
Avec des équipements de recharge similaires à ceux utilisés dans une voiture, les remorqueurs et les chariots élévateurs à fourche peuvent être conduits à une station de recharge en usine et branchés, ce qui permet d’économiser d’innombrables heures de travail sur la chaîne de production et de libérer de l’espace par rapport à la grosse batterie de plomb.
Les nouvelles batteries améliorent également les performances des machines, leur permettant par exemple de maintenir une vitesse constante même en grimpant des rampes d’accès.
« Chaque batterie lithium-ion représente un potentiel d’énergie élevé et des ressources précieuses qui doivent être utilisées de façon optimale », a déclaré dans un communiqué Peter Kössler, membre du conseil d’administration d’Audi. « Pour nous, une stratégie de mobilité électrique durable comprend également la deuxième utilisation de nos batteries énergétiques. »
Dans l’ensemble, Audi estime que la réutilisation des batteries e-tron dans les chariots élévateurs à fourche et les remorqueurs répartis dans ses 16 usines permettrait d’économiser des millions de dollars.
Bien sûr, ces usines produisent beaucoup plus de batteries VÉ usagées que ne peuvent absorber les véhicules en usine. L’entreprise doit donc continuer à trouver d’autres options pour ces batteries usagées afin d’optimiser leur réutilisation.
Green Car Reports
Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!