Le PDG de Tesla, Elon Musk, a annoncé mercredi lors de la conférence trimestrielle qu’il avait choisi un secteur près d’Austin, au Texas, pour construire sa prochaine Gigafactory qui assemblera le Cybertruck ainsi que quelques autres modèles.

L’usine d’Austin assemblera le Cybertruck, le Semi et les Model 3 et Y pour couvrir l’est de l’Amérique du Nord, tandis que l’usine de Fremont, en Californie, assemblera les Model S et X pour la clientèle mondiale, plus le Model 3 et Model Y pour couvrir l’ouest américain. Fremont assemblera également le Roadster.
Tesla Semi

L’annonce n’a pas été une surprise car la société avait déjà obtenu plusieurs incitatifs fiscaux de la ville de Austin, qui était avec Tulsa, en Oklahoma les deux candidats en lice pour la nouvelle usine.

De plus, Tesla a été rentable pour un quatrième trimestre consécutif, malgré les défis de production au milieu de la pandémie de coronavirus.

Dans sa mise à jour du deuxième trimestre publiée mercredi, la société a déclaré un bénéfice net de 104 millions de dollars pour le trimestre, avec un chiffre d’affaires total d’environ 6,0 milliards de dollars. Elle a réalisé 428 millions de dollars en ventes de crédits carbone, plus que tout autre récent trimestre.

Tesla a également annoncé son intention de livrer 500 000 véhicules d’ici la fin de 2020, en raison de l’ajout de nouveaux équipements dans l’usine de Fremont qui porteront la production combinée des Model 3 et Y à 500 000 véhicules comparativement à leur objectif précédent de 400 000 véhicules. 

Tesla a confirmé la livraison de 90 650 véhicules  pour le dernier trimestre.

Malgré l’arrêt et le redémarrage difficiles de l’usine de Fremont, elle a confirmé qu’elle avait atteint sa pleine capacité de production pour le Model Y ce semestre.

Usine Tesla, Fremont, Californie

Le trimestre, qui s’est terminé en juin, a fait vivre une série d’échanges très tumultueux entre le PDG Elon Musk et les responsables locaux de la santé en Californie. La compagnie a également connu ce qui pourrait être mieux décrit comme un sursaut de financement pour Tesla au premier trimestre, suivi d’un échange hostile avec les fonctionnaires de Alameda County Health et la menace de déménager son siège social hors de la Californie. Le redémarrage de l’usine de Fremont en mai violait une ordonnance émise par le comté.

De plus, plus tôt cette année Musk accusait l’ EPA, d’avoir raté le test d’autonomie du plus récent Model S, une affirmation évidemment contestée par l’EPA. Cependant, l’agence a procédé par la suite à un nouveau test et a confirmé une autonomie record de 646 km pour le Model S.

En plus de la nouvelle usine d’Austin et de la Gigafactory européenne de Berlin en construction, Tesla a également déclaré que la construction des lignes d’assemblage du Model Y à l’usine de Shanghai progresse comme prévu, les premières livraisons étant planifiées pour 2021».

Green Car Reports

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!