La pandémie de coronavirus ralentira la croissance des ventes mondiales de véhicules électriques, mais les voitures électriques atteindront un objectif d’accessibilité abordable plus tôt que prévu, selon un nouveau rapport du cabinet de recherche Wood Mackenzie.

«Les prévisions du coût des batteries ne cesse de progresser à la baisse», ont déclaré les chercheurs, prévoyant que le prix des batteries chutera en dessous de 100 dollars le kilowattheure d’ici 2024, un an plus tôt que prévu. La plupart des analystes considèrent que ce seuil est le point de bascule qui permettra aux véhicules électriques d’atteindre la parité de prix avec les voitures à combustion interne.
 
Wood Mackenzie a également prédit que les ventes de voitures électriques atteindraient 45 millions d’unités par an d’ici 2040, avec un total de 323 millions de véhicules électriques en circulation dans le monde à cette époque.

Les deux projections ont été révisées à la baisse de 2% par rapport aux prévisions pré-coronavirus de la société de recherche. Le groupe s’attend à ce que la pandémie retarde la transition vers les véhicules électriques, car la croissance prévue du marché des véhicules électriques sera retardée d’environ deux ans.

Selon le cabinet de recherche, faisant suite à la pandémie la Chine et l’Europe ont mis l’accent sur les technologies vertes, mais ce n’est toujours pas le cas aux États-Unis, ajoutant que davantage d’efforts seront nécessaires pour réduire les émissions de carbone liées aux transports.

Production de la Volkswagen ID 3 2020 à l’usine de Zwickau, en Allemagne

« Bien que le stock de VÉ atteindra 35 fois sa taille actuelle, la courbe des émissions du transport s’aplatira et ne baissera pas », indique un communiqué de presse de la société. « La contribution globale des transports aux émissions de CO2 augmentera de 1,3 mégatonnes d’ici 2040. »

Plus tôt dans l’année, la même entreprise prévoyait que les ventes de véhicules électriques chuteraient de 43% en 2020 en raison de la pandémie.

Juste avant la pandémie, Wood Mackenzie avait également prédit que les objectifs de Volkswagen en matière de croissance des véhicules électriques sont irréalisables . VW espère vendre 28 millions de voitures électriques dans le monde d’ici 2028, comprenant 70 modèles de plusieurs marques, dont plus de la moitié en Chine.

Bien que l’administration Trump n’ait pris aucune mesure pour favoriser les énergies renouvelables et les véhicules électriques dans ses projets pour la reprise, le plan du candidat démocrate à la présidence Joe Biden inclut l’élargissement du crédit d’impôt pour véhicules électriques et la création d’un programme comme « Cash for Clunkers », mais qui serait axé vers l’acquisition de véhicules électriques.

Green Car Reports

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!