Kia Niro EV 2020

Hyundai et le fabricant de batteries sud-coréen SK Innovation s’associent pour offrir la location de batteries de véhicules électriques pour répondre à ce qu’ils ont identifié comme un besoin.

Les deux sociétés espèrent développer un écosystème qui inclura la réutilisation des blocs-batteries pour le stockage d’énergie stationnaire, ainsi que pour le recyclage.

Ce modèle envisage d’offrir les batteries dans le cadre d’un service de crédit-bail ou de location, a déclaré Hyundai, fournissant aux constructeurs automobiles et aux fabricants de batteries une source de revenu additionnelle en plus de la vente de voitures.

Le partenariat vise à renforcer la stabilité de la chaîne d’approvisionnement des batteries et commencera par évaluer l’utilisation des batteries utilisées dans le Kia Niro EV.

Quand les batteries seront trop dégradées pour une utilisation automobile, elles pourraient toujours être utilisées pour le stockage d’énergie, a noté le constructeur automobile. Cette utilisation dite «de seconde vie» pourrait fusionner les batteries avec des sources d’énergie renouvelables, leur permettant de collecter de l’énergie pour une utilisation ultérieure, a également été évaluée par d’autres constructeurs automobiles, incluant Renault et Nissan.

Toujours selon Hyundai, les batteries pourraient également être recyclées pour extraire des métaux précieux comme le lithium, le nickel et le cobalt.

Le projet de location et d’échange de batteries a été présenté il y a bien longtemps par le groupe Better Place * , mais aucune entreprise n’a pu faire une analyse de rentabilisation viable concernant la location de batteries d’une voiture électrique.

Seul Nio, un manufacturier chinois semble vouloir développer cette approche. À l’instar de Better Place, elle utilise des stations d’échange de batterie pour attirer les clients découragés par la durée de la recharge. En août dernier, Nio a présenté une option de location de batteries qui permet aux clients de payer une redevance mensuelle en échange d’une réduction substantielle du prix d’achat du véhicule.

Cependant, SK Innovation fait actuellement face à un différend juridique avec son collègue sud-coréen LG Chem. Alléguant des violations du secret commercial, LG Chem cherche à bloquer le projet d’usine de batteries SK Innovation dans l’état de la Georgie, qui doit fournir des batteries à Ford et Volkswagen.

Selon le Korea Herald, les deux sociétés mènent une guerre d’images à coups de déclarations publiques. Une décision finale sur l’affaire, par un groupe d’experts américain sur le commerce est prévue pour octobre prochain.

* Better Place c’est une association entre Shai Agassi et Renault-Nissan qui proposait de vendre des voitures électriques sans batteries, puis de louer les batteries aux consommateurs et de permettre le remplacement pour des trajets plus longs grâce à des infrastructures régionales de stations de remplacement rapide de batteries.

Green Car Reports

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!