La concurrence dans le secteur des camions électriques à pile à combustible continue de s’intensifier, avec l’annonce d’hier confirmant qu’un tracteur de classe 8 sera développé conjointement par Hino Trucks et Toyota Motor North America. Cet effort s’appuie sur une technologie précédemment développée par Toyota dans le cadre du Projet Portal, qui a démarré en 2017.

Les deux sociétés (Toyota est la société mère de Hino ici aux États-Unis) tireront parti du châssis de la série Hino XL , dévoilé en 2018, ajouté à la technologie éprouvée de la pile à combustible de Toyota pour offrir des capacités exceptionnelles sans émissions nocives, dit Hino. Cette collaboration pour développer un camion électrique à pile à combustible de 25 tonnes pour le marché japonais, qui a été annoncé plus tôt cette année permettra de desservir un plus grand marché .

Le projet de camion à pile à combustible fait partie d’une nouvelle initiative que Hino baptisée le projet Z. Associé au camion à pile à combustible, le projet Z est l’avenue qu’a choisie l’entreprise pour développer des véhicules électriques zéro émission, allant de la classe 4 à la classe 8.

«Une version à pile à combustible de la série Hino XL est une solution gagnant-gagnant pour les clients et la communauté. Le véhicule sera silencieux, doux et puissant tout en n’émettant que des vapeurs d’eau », a déclaré Tak Yokoo, ingénieur exécutif sénior chez Toyota Research and Development. «Plus de 20 ans de technologie de pile à combustible de Toyota, combinés à l’expérience des camions lourds de Hino, créeront un produit innovant et performant.
 
Ce nouveau camion s’appuiera sur le travail que Toyota a entrepris en 2017 avec le Project Portal, qui a vu un tracteur de classe 8 équipé de deux piles à combustible Toyota Mirai transportant du fret des ports de Los Angeles et de Long Beach vers les gares et les entrepôts de Los Angeles.

«Le Project Portal roule depuis 2017, il nous a permis de développer le système de pile à combustible pour les camions de classe 8», a déclaré Yokoo dans une présentation vidéo lors du lancement du projet Z de Long Beach, en Californie. «Nous sommes très confiants qu’il nous permettra d’évoluer jusqu’à la classe 8. Nous sommes prêts à proposer prochainement ce nouveau camion avec un système de carburant zéro émission. Et je suis ravi d’annoncer que nous allons construire notre premier camion l’année prochaine, au cours du premier semestre 2021.

« C’est pour bientôt, mais ce n’est pas encore assez tôt pour le marché », a-t-il ajouté. « Le marché a besoin de ces camions zéro émission maintenant. »

Hino et Toyota collaborent également sur un bus de transport en commun à pile à combustible de 80 passagers destiné à être déployé aux Jeux olympiques d’été de 2021 à Tokyo.

Toyota a commencé à développer des systèmes de piles à combustible pour les voitures particulières il y a plus de 20 ans, a déclaré Yokoo. «Nous avons apporté notre première voiture à pile à combustible aux États-Unis en 2015 et, à la fin de 2019, nous avons vendu plus de 6 000 voitures».

«S’étendant sur notre fier héritage du groupe motopropulseur Hino, Toyota Fuel Cell Technology offre à nos clients un véhicule commercialement viable, à autonomie étendue et à zéro émission à court terme», a déclaré Glenn Ellis, vice-président senior de Hino – Customer experience. «Hino partage un objectif commun avec Toyota en matière de durabilité, de fiabilité et d’innovation, le client étant au centre de la conception, ce qui fait de cette collaboration un changement de donne.»

Projet Z

En plus du tracteur Hino XL à pile à combustible de classe 8, les produits VZE présentés lors de l’événement virtuel en direct du 5 octobre comprenaient:

  • Un SEA-Drive 120a électrique de classe 5 sur un châssis Hino M5
  • Un tracteur électrique de classe 7 avec le système d’entrainement entièrement électrique de l’Hexagon Purus
  • Un camion fourgon Hino XL Series Classe 8 alimenté par la batterie X-Pack de Xos Trucks et le système d’entrainement électrique

Pour les véhicules électriques à batterie, Hino examinera à la fois les moteurs d’entrainement centraux et les essieux électriques.
Selon la société, le projet Z permettra de tester des véhicules de démonstration dès le premier semestre 2021, de faire des démonstrations clients en 2022 et de produire avant 2024.
 
«Notre démarche globale avec des chefs de file technologiques tels que Toyota, Hexagon Purus et Xos se traduira par une gamme de produits durables et à faible coût qui répondra aux besoins de nos clients à mesure que notre industrie évoluera vers des véhicules zéro émission», a déclaré Ellis, notant que le modèle SEA Electric est déjà disponible sur le marché .

HDT Trucking Info

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!