Le constructeur automobile utilisera sa plateforme de batterie Ultium pour produire un camion de livraison électrique équipé d’un chariot automatisée pour transporter les marchandises directement à votre porte.

  • GM annonce la création d’une nouvelle entreprise nommée BrightDrop qui construira des camions de livraison électriques qui seront commercialisés dès cette année.
  • Son prochain véhicule électrique, l’EV600, aura une autonomie de 402 km et offrira un espace de chargement de 600 pieds cubes (17 mètres/cube).
  • BrightDrop fabriquera également le chariot EP1, un appareil conçu pour aider les chauffeurs à transporter des articles dans une boîte sécurisée à propulsion électrique.

GM poursuit son mouvement vers l’électrification. Le constructeur automobile a dévoilé hier une nouvelle entreprise qu’elle a baptisée, BrightDrop. L’objectif de la société est de créer les conditions qui lui permettront de créer des produits électriques comme véhicules de livraison et des solutions de livraison du dernier kilomètre pour les clients commerciaux.

La nouvelle société produira plusieurs véhicules pour faciliter la livraison, à commencer par l’EP1, un chariot électrique qui ressemble à un chariot de bibliothèque surdimensionné et sécuritaire. Ce chariot sera disponible incessamment. GM est convaincu que que le chariot permettra de livrer les colis du véhicule directement au client. Le chariot électrique pourra rouler jusqu’à 5 km/h et pourra transporter jusqu’à 90 kg. Les étagères modulaires et les portes d’accès verrouillables seront sécuritaires, et selon GM, les chariots seront faciles à manœuvrer dans les espaces restreints. L’objectif est de réduire les coûts, la pression exercée sur les chauffeurs et la manipulation des colis.

Les essais menés avec le partenaire FedEx Express, ont confirmé que l’EP1 permet de livrer 25% plus de colis par jour qu’un livreur. Lors du débriefing, les chauffeurs ont déclaré que l’EP1 était facile à manœuvrer et réduisait la tension au travail.

Pour assurer la livraison des colis, la société a présenté l’EV600, une camionnette de livraison utilitaire. Elle sera équipée du système de batterie Ultium de GM, avec une autonomie estimée d’environ 402 km. La batterie offrira une capacité de recharge allant jusqu’à 275 km en une heure via une station de recharge rapide CC de 120,0 kW. L’EV600 aura une capacité de chargement de plus de 600 pieds cube (probablement pourquoi il a été baptisé l’EV600). La porte arrière sera automatisée, tandis que les deux portes avant seront coulissantes au lieu de s’ouvrir vers l’extérieur. On retrouvera un écran d’info divertissement de 13,4 pouces intégré dans le tableau de bord qui inclura un groupe de fonctionnalités de sécurité active, y compris l’aide au stationnement avant et arrière et le freinage d’urgence automatisé, ainsi qu’un système de sécurité pour la zone de chargement avec capteurs de mouvement.

GM affirme qu’en plus de ses véhicules, la nouvelle société offrira des logiciels de gestion des actifs et des parcs de véhicules électriques pour aider les clients à suivre le mouvement des véhicules, à obtenir des données qui permettront de structurer des itinéraires plus efficaces et à offrir des diagnostics à distance.

GM confirme que le mandat de BrightDrop sera de développer des concepts électriques pour améliorer les réseaux de livraison, incluant un véhicule qui transporterait plusieurs EP1 et un véhicule à chargement rapide.

GM aura de la compétition dans le domaine des véhicules de livraison électriques. Elle devra concurrencer Rivian, qui construit des fourgons de livraison pour Amazon en partenariat avec Ford. La startup EV Bollinger travaille également sur un véhicule de livraison.

Les premiers véhicules BrightDrop EV600 devraient être disponibles, y compris pour FedEx Express, d’ici la fin de 2021, et la compagnie devrait accepter des commandes au Canada et aux États-Unis au début de 2022.

Car and Driver

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!