Hyundai envisage la location de batteries comme moyen de réduire les prix des voitures électriques et d’assurer une réutilisation écologique des batteries.

Le constructeur automobile a annoncé, dans un communiqué de presse jeudi dernier, un protocole d’accord avec le gouvernement sud-coréen incluant quelques partenaires pour créer un «écosystème» autour des batteries de VÉ.
Prototype  Ioniq 5 de Hyundai

La compagnie KST Mobility, l’un des partenaires de ce projet, prévoit faire la location des batteries de Hyundai à des flottes de taxis électriques. La société locataire assumera des frais de location mensuels ce qui entrainera une diminution des coûts initiaux d’achat de véhicules électriques, a déclaré Hyundai.

En fin de vie active, Hyundai souhaite récupérer les batteries et les intégrer dans des unités de stockage d’énergie pour recharger rapidement les taxis électriques.

Bien que le communiqué n’aborde pas les détails du projet, ni si ce projet concerne les futurs véhicules construits sur sa prochaine plateforme E-GMP, Hyundai a cependant confirmé avoir récemment acquis un brevet pour un conteneur capable de transporter efficacement de grandes quantités de batteries usagées. . « 

Plateforme E-GMP de Hyundai Motor Group

De son côté, LG Energy Solution s’est engagée a adapter les batteries usagées pour le stockage d’énergie et à assurer la collection des données pour supporter le projet. Il faut également souligner que Hyundai a déjà annoncé, l’année dernière, un partenariat pour la location de batteries avec son rival SK Innovation.

La location de batteries n’est pas une idée nouvelle. Depuis au moins une décennie, l’industrie se pose régulièrement des questions sur cette idée, une option qui pourrait réduire le coût des voitures électriques.

Cependant, aucune entreprise n’a encore réussi jusqu’à présent à commercialiser la location de batteries à grande échelle.

Le constructeur automobile chinois Nio souhaite également faire de la location de batteries une part importante de son activité commerciale. L’année dernière, la compagnie avait présenté un modèle commercial baptisé « batteries, un service » impliquant des frais mensuels de location de batterie et des réductions de prix d’achat des VÉ pour les clients qui choisissent de louer la batterie plutôt que d’acheter le véhicule batterie incluse.

L’idée avait également fait son chemin en Europe, notamment avec un programme proposé sur la Renault Zoe, véhicule qui a permis des évolutions significatives de la gamme.

Green Car Reports

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!