Honda est devenu le premier grand constructeur automobile japonais à fixer une date officielle pour l’arrêt progressif des ventes de véhicules à énergie fossile. Le nouveau PDG Toshihiro Mibe a annoncé que son entreprise espère passer au tout électrique d’ici 2040.

L’annonce de Mibe confirme un changement auquel Honda fait allusion depuis quelques mois. En 2020, la société s’est associée à GM pour développer deux nouveaux véhicules électriques basés sur les batteries Ultium de GM. Honda a déjà annoncé son intention de vendre uniquement des véhicules électrifiés en Europe d’ ici 2022 et de passer au tout électrique en Amérique du Nord d’ ici 2040.

Cela dit, il est difficile de nier que le Japon a pris du retard par rapport aux autres grandes régions de fabrication automobile du monde, des marques originaires d’Europe, des États-Unis, de Chine et de Corée ont publié un flux constant d’annonces de nouveaux modèles électriques et d’investissements dans des usines de batteries. Pendant ce temps, Honda et Toyota continuent de jouer avec les piles à combustible, et la LEAF de Nissan est en retard pour une mise à niveau majeure.

L’éthique passéiste des constructeurs automobiles japonais s’est reflétée dans certains des commentaires des médias sur l’annonce de Honda. « C’est une cible très audacieuse », a déclaré Yachiyo Tanaka, analyste à la société de recherche automobile Fourin. « Honda s’est engagé à devancer les autres constructeurs automobiles en introduisant les dernières technologies. »

La plupart des défenseurs des véhicules électriques qualifieraient probablement l’objectif 2040 de Honda de timide et pourraient également noter que la déclaration de Mibe n’incluait aucune annonce de nouveaux modèles ou de nouvel investissement. Cependant, c’est un pas dans la bonne direction, et beaucoup plus encourageant que ce que nous avons entendu de Toyota, qui a diffusé des publicités ridiculisant les véhicules électriques et vantant les machines à mouvement perpétuel (une campagne publicitaire Lexus a été interdite par le bureau norvégien de la protection des consommateurs ).  Le PDG de Toyota a récemment dénoncé la proposition du gouvernement japonais d’éliminer progressivement les combustibles fossiles au milieu des années 30 et a lancé une tirade anti-VÉ truffée de mensonges. ( Une annonce plus récente d’une nouvelle gamme de véhicules électriques indique que le constructeur automobile a peut-être vu la lumière électrique.)

Selon Bloomberg, certains observateurs de Honda se demandent si l’objectif 2040 est réaliste. Cependant, un ingénieur de Honda a félicité le PDG Mibe pour avoir défini une stratégie claire et a déclaré que le sentiment général dans l’entreprise était positif. Mibe lui-même est ingénieur de formation et travaille chez Honda depuis 34 ans.
L’ancien ingénieur de Honda, Tomiji Sugimoto, estime que le succès de l’entreprise dans le nouveau monde électrique dépendra de la rapidité avec laquelle Honda pourra rentabiliser le secteur des véhicules électriques. Les entreprises qui le font rapidement survivront.
Source Bloomberg

ChargedEVS

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!