​Le directeur des ventes de BMW Group, Pieter Nota, pense que Tesla avait un argument de vente unique depuis un certain temps, mais « c’est fini ».
BMW a des projets ambitieux pour les véhicules électriques, prévoyant qu’au moins une vente sur deux d’ici 2030 sera entièrement électrique.
 
Alors que ses ventes augmentent, le constructeur automobile allemand entend défier la domination de Tesla sur le marché américain des véhicules électriques. En effet, Tesla a mis fin l’année dernière au règne de l’entreprise bavaroise sur le marché américain des voitures de luxe .
 
Cette année, BMW espère vendre 200 000 véhicules électriques dans le monde, doublant les livraisons de l’année dernière. Bien que cela soit encore loin des plus de 930 000 ventes de Tesla en 2021 et probablement de plus d’un million de ventes en 2022, les dirigeants de BMW semblent convaincus que Tesla pourrait perdre son avantage concurrentiel.
 
Selon Automotive News,  alors qu’il s’adressait à des journalistes américains lors d’une conférence de presse, le directeur des ventes de BMW Group, Pieter Nota, a déclaré que la société se concentrerait » sur une montée en puissance très forte et rapide des véhicules électriques « .
 
« Tesla avait un argument de vente unique depuis quelque temps. C’est maintenant fini. »
 
Il a ajouté que les passionnés de véhicules électriques ont été les premiers à les adopter au cours des deux dernières années, alors que les véhicules électriques attirent désormais  un public beaucoup plus large.
BMW a deux nouvelles armes contre Tesla, le fastback i4 qui rivalise avec le Model 3 et le VUS iX, qui vise le Model X. Nota a décrit l’i4 comme le « véhicule électrique ultime » et le » produit électrique que les clients attendent de BMW » .
 
Les carnets de commandes sont déjà pleins pour les i4 et le iX, les concessionnaires américains confirment des centaines de commandes pour ces deux véhicules. De plus, le délai de commande est maintenant d’environ six mois, a déclaré Nota.
 
Les i4 et iX ne sont que le début de l’offensive électrique américaine de BMW. Trois autres véhicules électriques du groupe BMW arriveront aux États-Unis au cours des deux prochaines années : la berline phare i7 sera disponible plus tard cette année, suivie de la grande berline i5 et de la MINI Countryman entièrement électrique en 2023 . Les déclarations optimistes de Pieter Nota ont été confirmées par le PDG de BMW, Oliver Zipse.
 
« Nous allons pousser l’entreprise aux limites de sa capacité de production. La demande va augmenter. Nous le voyons déjà avec l’iX, et l’i4. »
 
Selon les données de la société d’informations financières Experian, pour les deux premiers mois de 2022, BMW a enregistré 54 210 immatriculations de véhicules neufs aux États-Unis (ICE + VÉ), contre 71 250 pour Tesla.
Dan Mihalascu

InsideEVs

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!