La venue des camions électriques et des VUS déjà disponibles comme les Rivian R1T et R1S, et le Ford F-150 Lightning nous permet déjà d’envisager la possibilité de profiter de camping sans émissions et du plaisir de rouler en VR comme quelque chose de viable dans un proche avenir.
 
Tel que confirmé dans le passé avec les rapports de Tesla sur la capacité de remorquage et d’autres évaluations concernant l’autonomie anticipée, affronter une montagne comme le Davis Dam Grade* en tirant un véhicule de 11 000 livres (4 990 KG) serait possible, mais est-ce vraiment une façon agréable de prendre une des vacances?
 
Il n’est pas surprenant que les acheteurs potentiels de ce type de véhicule aient des expectatives élevées, qui pourraient ne pas répondre aux attentes concernant la batterie et la technologie de recharge en fonction des normes actuelles, à un prix abordable.
 
Plus tôt cette année, des manufacturiers ont présenté plusieurs véhicules conceptuels qui confirmaient que l’industrie du VR, traditionnellement assez conservatrice, n’est pas en reste. Entre le concept Winnebago e-RV et le concept de VR électrique Thor Vision, certains fournisseurs ont démontré sous des formes différentes un aperçu de ce qui se prépare.
Concept de camping-car électrique Winnebago e-RV
 
Alors que le Winnebago e-RV basé sur un modèle de Ford Transit offrira une batterie de 86 kWh et une autonomie de 200 km permettant de satisfaire 54% des acheteurs de VR. Thor Industries est allé dans une direction complètement différente. Son véhicule était également équipé d’un Ford Transit, incluant une batterie, une pile à combustible à hydrogène et un toit solaire, ajoutant jusqu’à 485 km d’autonomie.
 
Bien qu’à ce moment ce projet semblait très complexe, Thor a récemment révélé des résultats d’études qui soutiennent sa vision. Son étude nord-américaine sur les VR électriques motorisés a été menée en décembre 2021. Cette étude était basée sur 675 répondants qui possédaient soit un véhicule électrique ou avaient connu une expérience en VR (propriété, location, camping ou emprunt) au cours des 10 dernières années.
Étude nord-américaine de Thor sur les VR électriques motorisés
 
L’étude ou plutôt le sondage, a révélé que 97 % des participants s’attendent à profiter d’une autonomie additionnelle de 3 heures avant de recharger le véhicule. Près de la moitié (45 %) des personnes interrogées ont déclaré qu’elles s’attendaient à rouler cinq ou six heures avant de devoir recharger, une donnée que Thor considère comme un point idéal et à peu près compatible avec une charge de 485 km.
 
Près de 20% des participants visaient une durée de huit heures ou plus sur une charge, ce qui suggère une autonomie de plus de 800 km. Bien qu’une autonomie de 485 km puisse être un objectif réaliste d’ici quelques années, pour le monent, une autonomie additionnelle est probablement une impossibilité physique compte tenu du prix et du poids de la batterie.
Concept de VR électrique Thor Vision
 
Les personnes qui envisagent utiliser un VR électrique le feraient aussi souvent qu’avec des VR traditionnels. Alors que de nombreux camping-cars aux États-Unis sont inutilisés pendant une grande partie de l’année, 47 % des répondants à cette enquête ont déclaré qu’ils utiliseraient un camping-car électrique au moins une fois toutes les deux à trois semaines, certains au moins une fois par semaine.
 
La réponse la plus populaire pour un temps de recharge prévu était de l’ordre de 45 à 59 minutes, ce qui suggère la nécessité d’une recharge rapide CC non seulement sur les réseaux routiers, mais également dans les terrains de campings du pays. Cela demandera un énorme changement par rapport aux prises typiques de 240 volts et 30 ampères des campings américains pour accommoder efficacement ces nouveaux camping-cars.
 
Étonnamment, 70 % des personnes interrogées ont déclaré qu’un système de pile à combustible à hydrogène intégré pour aider à compléter ou à recharger la batterie aurait une incidence positive sur l’achat. Cependant, comme l’ajout de plus de recharges dans les campings constituera déjà un obstacle, la distribution d’hydrogène ou de piles à combustible leur semble un casse-tête encore plus grand.
Remorque de camping électrique Airstream eStream
 
En plus du projet de VR électrique, Thor a dévoilé plus tôt cette année le concept de caravane de voyage eStream, une caravane de camping électrique qui fournirait essentiellement sa propre propulsion, transportant 80 kWh de capacité de batterie et ajoutant à l’accélération et à la régénération des freins avec son propre système de moteur .
 
De son côté, le fabricant de camping-cars Colorado Teardrops prévoit une version différente de sa remorque de camping-car qui ajoute également des batteries supplémentaires mais sans capacité de propulsion. Vous rechargez les deux pendant la nuit, puis lors de pauses en bordure de route, la batterie recharge pour vous le véhicule électrique de remorquage.
Remorque de camping Colorado Teardrops Boulder EV
 
Ces deux solutions semblent résoudre le problème d’autonomie, mais soulignent la nécessité d’une infrastructure de recharge sérieuse à haute puissance dans les terrains de camping et ailleurs, avec des aménagements physiques qui fonctionnent pour les camping-cars et les remorques. Qui devrait développer ces solutions? À suivre.
Bengt Halvorson

*Le Davis Dam Grade, situé le long d’un tronçon de la State Route 68 entre Las Vegas et le barrage Hoover, passe de de 160 m d’altitude à 1066 m en seulement 18 km.
 
Green Car Reports

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!