Selon le directeur financier du constructeur automobile, Ford Motor se prépare à un ralentissement économique, malgré une forte demande des consommateurs pour de nouveaux véhicules.

Mercredi le directeur financier de Ford, John Lawler, lors d’une conférence organisée par la Deutsche Bank, retransmise par CNBC a déclaré que même si Ford a enregistré des bénéfices records et une forte demande de véhicules électriques comme la Mustang Mach-E, la hausse des coûts de matériaux pour les batteries et l’inflation éliminent tout profit potentiel pour la nouvelle voiture. Ceci malgré une récente hausse des prix du Mach-E pour compenser les effets de l’inflation.
 
Lawler a déclaré que l’augmentation du prix du véhicule était suffisante pour préserver les marges bénéficiaires de Ford, mais pas assez élevée pour influer sur l’augmentation des coûts des matières premières. Bien que le directeur financier n’ait pas partagé la perte d’argent des Mach-E, il a cependant déclaré que les coûts de production du véhicule électrique avaient augmenté de 25 000 $ USD.
 
Cette nouvelle survient alors que Ford rappelle près de 49 000 Mach-E en raison d’un dysfonctionnement qui pourrait entraîner une surchauffe des contacteurs haute tension de la batterie du véhicule, ce qui pourrait provoquer une perte de puissance pendant la conduite et engendrer un accident. La société a déclaré qu’une simple mise à jour en direct devrait résoudre le problème, mais que si les rappels se compliquaient, cela pourrait coûter des millions à la société.
 
Une telle situation remet en question le fait que même si Ford, et les autres constructeurs automobiles produisent des véhicules électriques à un rythme plus rapide, ils ne seront peut-être pas en mesure d’atteindre les objectifs de production et de livraison au cours des prochaines années. En avril, Ford a dû arrêter les ventes de la Mach-E 2022 en raison d’une incapacité à répondre à la demande causée par les pénuries de semi-conducteurs et de pièces. Le mois précédent, le constructeur automobile avait augmenté le montant de son investissement dans les véhicules électriques à 50 milliards $ USD prévues jusqu’en 2026 et avait déclaré qu’il souhaitait produire ses véhicules électriques en tant qu’entité distincte de la production de ses véhicules à combustion.
 
Ce n’est pas seulement chez les constructeurs automobiles que les difficultés se font ressentir. Les consommateurs ont de plus en plus de difficultés à respecter leurs engagements financiers. Les clients de Ford Credit, la division de financement du constructeur automobile, ont de plus en plus de difficulté à respecter les ententes financières, a déclaré Lawler, tout en mentionnant que cela représente pour l’entreprise une difficulté supplémentaire.
 
Lawler a ajouté que Ford prend au sérieux une éventuelle récession aux États-Unis et espère pouvoir développer des approches différentes des récessions passées.
Rebecca Bellan

The Crunch

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!