​De Mazda à Volkswagen en passant par Polestar et Lucid, la plupart des constructeurs de voitures électriques ont annoncé qu’ils passaient aux bornes de recharge de Tesla. Voici la liste complète des entreprises qui auront bientôt accès au Superchargeur, et quand.
Vous vous souvenez de l’époque où c’était une nouveauté de voir une Prius ou une Tesla sur la route ? En Californie, presque une voiture sur deux ces jours-ci est électrique. Les véhicules électriques deviendront encore plus courants à mesure que certains États interdiront la vente de voitures neuves énergivores au cours de la prochaine décennie et que les gens deviendront plus soucieux du climat.
 
Les ventes de véhicules électriques devraient représenter 60 % de toutes les ventes de véhicules en Amérique du Nord, en Chine et en Europe d’ici 2030. Cela signifie que nous aurons besoin que les bornes de recharge soient aussi disponibles que les stations-service.
 
À l’heure actuelle, l’une des plus grandes préoccupations lorsque vous décidez d’acheter une voiture électrique est l’accessibilité d’une borne de recharge lorsque vous en aurez besoin. Personne ne veut se retrouver coincé au milieu de nulle part avec une batterie déchargée.
 
Non seulement vous devez recharger votre voiture lorsque vous rentrez chez vous, mais faites un long voyage et essayer de trouver une borne de recharge sur la route, peut parfois créer une certaine anxiété liée à l’autonomie.
 
Tesla étant rapidement devenue la force dominante en matière d’infrastructure de recharge sur la route, a forcé les constructeurs automobiles du monde entier à conclure des accords avec le constructeur américain de véhicules électriques pour rendre leurs propres voitures compatibles avec les Superchargeurs de Tesla qui sont déjà disponibles.
 
« Cela devrait minimiser l’anxiété liée à l’autonomie », a déclaré Amaiya Khardenavis, analyste de recherche chez Wood Mackenzie, ajoutant qu’il y a maintenant 34 000 bornes de recharge rapides aux États-Unis et que 60% d’entre elles appartiennent à Tesla. « Vous pouvez imaginer l’accessibilité additionnelle en utilisant le réseau. »
 
Vous trouverez ci-dessous plus de détails concernant ce changement, si vous pourrez utiliser des bornes Tesla avec votre véhicule électrique, si vous devrez acheter un adaptateur ou si le véhicule électrique que vous envisagez d’acheter sera bientôt livré avec un port NACS.
 
Différentes bornes de recharge pour véhicules électriques : CCS vs NACS
À l’heure actuelle, il existe deux façons de recharger les voitures électriques : le système de recharge combiné et la norme de recharge nord-américaine. Tesla a conçu le NACS en 2012, et en 2022, elle a annoncé qu’elle autoriserait la compétition à utiliser son équipement.
 
Quelles sont les principales différences techniques entre le CSC et le NACS ? Le connecteur NACS de Tesla est plus petit et le câble est plus léger, ce qui signifie qu’il est plus facile de se brancher et de recharger votre voiture. Les chargeurs CCS ont une puissance de 350 kW et les Superchargeurs Tesla de 250 kW.
 
Plus important encore, il y a environ 19 000 ports avec des connecteurs NACS aux États-Unis, tandis qu’il y a environ 10 000 ports avec des connecteurs CCS.
 
« La possibilité d’accéder au réseau de Superchargeurs de Tesla augmente le choix et la disponibilité pour les conducteurs d’autres véhicules électriques», a déclaré Loren McDonald, PDG du groupe d’analyse et d’analyse EVAdoption. « Les stations de Superchargeurs de Tesla ont souvent 12, à 20 bornes de recharge alors que les autres réseaux de recharge n’ont généralement que quatre à huit bornes.»
 
Ajoutez à la plus grande disponibilité des bornes de Tesla le fait qu’une étude récente dans la région de la baie de San Francisco a révélé que les bornes CCS ne fonctionnaient que 72 % du temps. Alors que Tesla a une disponibilité de 99 % sur ses bornes, ce qui les rend beaucoup plus fiables.
 
Et plus la demande de bornes de recharge s’accentue, mais aussi leur capacité et leur vitesse, plus nous allons en avoir  besoin. 
Superchargeurs Tesla pour recharger les véhicules électriques à Manteca, en Californie. Stephen Shankland/CNET

Le grand changement
L’adoption de la norme NACS a débuté avec le PDG de Ford, Jim Farley, selon McDonald. « Lui et son équipe étaient frustrés par la mauvaise expérience de recharge des clients de la Mustang Mach-E lorsqu’ils rechargeaient aux bornes de recharge d’Electrifying America », a déclaré McDonald. Améliorer l’expérience client signifiait pour Ford vendre plus de véhicules électriques.
 
En conséquence, Ford s’est associée à son concurrent Tesla, et GM a rapidement suivi. La réalité, a déclaré McDonald, est que les constructeurs automobiles ne veulent pas investir dans le déploiement de bornes de recharge. La PDG de GM, Mary Barra, a déclaré que l’accord avec Tesla permettrait à l’entreprise d’économiser jusqu’à 400 millions $ US.
 
Alors, qu’est-ce que Tesla y gagne ? Sandeep Mukunda, directeur de recherche chez IDC pour les stratégies numériques d’automobile et de transport a déclaré : « Tesla a scindé la division des Superchargeurs en une entité distincte et voit de grandes opportunités de générer des revenus en tant que fournisseur comme Electrify America ou ChargePoint. Tesla a toujours un avantage significatif sur les autres marques en termes de technologie embarquée et de prix, elle n’est donc pas considérée comme une grande menace. »
 
La question reste de savoir si la recharge sera aussi transparente avec les autres véhicules aux bornes de recharge de Tesla. Khardenavis dit que nous pourrions assister au succès des ventes de VE au cours des deux prochaines années, car pourquoi devrions-nous acheter maintenant un VE avec un adaptateur au lieu d’attendre jusqu’en 2025 pour la recharge NACS intégrée ? « Mais c’est positif pour l’avenir », a déclaré Khardenavis.
 
Un obstacle subsiste : dans le projet de loi sur les infrastructures adopté par le président Joe Biden en 2021, 7,5 milliards $ US ont été mis de côté pour aider à financer un réseau de bornes de recharge de véhicules électriques à travers les États-Unis utilisant la norme CCS. Le gouvernement fédéral exige toujours des prises de CSC aux bornes de recharge qui souhaitent recevoir ce financement fédéral.
 
Aurez-vous besoin d’un adaptateur ? Devrez-vous le payer ?
Jusqu’à ce que de nouveaux véhicules électriques soient produits à partir de 2025 avec une compatibilité intégrée avec les bornes de Tesla, vous aurez besoin d’un adaptateur pour que la prise NACS s’adapte à votre voiture.
 
Plusieurs constructeurs automobiles, se demandent si vous devrez payer vous-même pour ces adaptateurs ou s’ils seront fournis au point de vente. Si vous possédez déjà un véhicule électrique, il y a de fortes chances que vous achetiez vous-même l’adaptateur de charge, que ce soit par l’intermédiaire de Tesla ou de votre manufacturier. McDonald estime que cela pourrait coûter entre 175 $ et 250 $ US.
 
Devrez-vous payer pour utiliser les bornes de recharge de Tesla ?
Vous devrez certainement payer pour utiliser les bornes de Tesla sur la route, mais la question est de savoir si vous paierez plus cher que les propriétaires de Tesla pour les utiliser.
 
Tesla a rassuré ses conducteurs qu’ils « auront accès aux prix les plus bas des Superchargeurs », tandis que les autres conducteurs verront des prix qui: « reflètent les coûts supplémentaires encourus pour prendre en charge la recharge d’une large gamme de véhicules et les ajustements de nos sites pour accueillir ces véhicules ».
 
Tesla affirme qu’il sera possible de réduire le prix du kilowattheure avec un abonnement. Vous pouvez consulter tous les prix dans l’application Tesla sur iPhone et Android.
 
Comment saurez-vous où vous pouvez recharger votre véhicule électrique ?
Une fois que le véhicule électrique est équipé d’un adaptateur ou d’un port de charge standardisé, les constructeurs automobiles ajouteront les bornes de Tesla à leurs cartes sur le logiciel et les applications de la voiture embarquée. Vous pourrez voir tous les sites où vous pouvez recharger votre véhicule électrique en toute sécurité.
Quand le changement aura-t-il lieu ?
Au cours de l’année 2024, les constructeurs automobiles commenceront à fournir des adaptateurs aux conducteurs de leurs véhicules électriques actuels. À partir de 2025, les nouveaux véhicules électriques seront équipés de ports de recharge Tesla intégrées.
 
Quels véhicules électriquesutiliseront les bornes de recharge de Tesla ?

Volkswagen
Volkswagen, qui possède les marques Porsche, Bentley, Audi, Bugatti et Lamborghini, a été le dernier à annoncer le 19 décembre dernier son intention d’intégrer des ports de recharge NACS pour les véhicules électriques Volkswagen, Audi, Porsche et Scout à partir de 2025.
 
La société « explore également des solutions d’adaptateurs » pour ses véhicules électriques de VW, Porsche et Audi à partir de 2025.
 
« Cela fournit l’accès à plus de 15 000 bornes de recharge supplémentaires ainsi qu’aux quelque 4 000 prises de recharge rapide en courant continu exploitées par Electrify America », a déclaré Pablo Di Si, PDG de Volkswagen Group of America.
 
Subaru
Subaru a annoncé le 1er novembre dernier qu’elle avait conclu une entente avec Tesla pour adopter la norme NACS sur ses ports de recharge pour les véhicules à partir du début de 2025.
 
D’ici 2025, Subaru fournira à ses clients l’accès à un adaptateur NACS, ce qui, selon elle, leur donnera accès à plus de 15 000 Superchargeurs Tesla en Amérique du Nord.
 
Toyota et Lexus
Toyota a annoncé le 19 octobre dernier que certains véhicules électriques produits par Toyota et Lexus seraient équipés de ports de recharge Tesla à partir de 2025, y compris le prochain VUS électrique à trois rangées de sièges de Toyota.
 
Si vous possédez une Toyota ou une Lexus électrique équipée du CCS, vous aurez « accès à un adaptateur pour activer la recharge NACS à partir de 2025 », a déclaré Toyota.
 
Ford
À partir de début 2024, un adaptateur matériel permettra aux véhicules électriques Ford de fonctionner avec les Superchargeurs Tesla, et à partir de 2025, le port  de recharge Tesla sera intégré.
 
Le réseau BlueOval Charge comprend les partenaires de recharge de véhicules électriques de Ford, y compris Electrify America, EVgo et ChargePoint, incluant maintenant Tesla. Les clients Ford peuvent rechercher et accéder à BlueOval sur leur application mobile FordPass ou leur logiciel de planification d’itinéraire embarqué.
 
Un adaptateur matériel développé par Tesla convertira le câble NACS au port CCS des véhicules électriques F-150 Lightning, Mustang Mach-E et E-Transit de Ford, l’activation et le paiement devant ensuite avoir lieu sur l’application FordPass ou le logiciel Ford Pro Intelligence à bord de ses véhicules électriques.
 
Honda
Les véhicules électriques Honda vendus à compter de 2025 seront équipés d’un port de recharge Tesla, y compris un nouveau véhicule électrique qui sera lancé cette année-là. Les véhicules électriques vendus en Amérique du Nord avant 2025 et équipés de ports CCS sont « en cours de développement pour être compatibles avec la norme NACS grâce à l’utilisation d’un adaptateur. »
 
GM
La marque GM, qui comprend Chevrolet, GMC, Cadillac et Buick, intégrera également le connecteur Tesla NACS dans ses véhicules électriques à partir de 2025.
 
Jusqu’à ce que la compatibilité soit intégrée, le réseau de Superchargeurs de Tesla sera disponible pour les conducteurs de véhicules électriques GM en 2024 grâce à l’utilisation d’un adaptateur qui permettra aux véhicules compatibles à la norme NACS d’être rechargés sur des bornes de recharge rapide compatibles CCS, a déclaré GM.
 
Cela devrait contribuer à créer un « écosystème qui accélérera l’adoption massive des véhicules électriques », avait déclaré en juin dernier la PDG de GM, Mary Barra. « Non seulement cela contribuera à rendre la transition vers les véhicules électriques plus transparente pour nos clients, mais cela pourrait aider l’industrie à se rapprocher d’une norme de recharge nord-américaine unique. »
 
Nissan
Nissan mettra à partir de 2024, un adaptateur NACS sur son VUS électrique l’Ariya,. Dès 2025, Nissan vendra des véhicules électriques  aux États-Unis et au Canada avec des ports de recharge de Tesla.
 
« Nous sommes heureux d’offrir l’accès à des milliers de bornes de recharge rapide supplémentaires aux conducteurs de véhicules électriques Nissan, ce qui ajoute de la confiance et de l’accessibilité lors de la planification de longs trajets », a déclaré Jérémie Papin, président de Nissan America, en juillet dernier. Nissan a déclaré à CNET qu’elle fournirait bientôt  plus de détails sur la compatibilité de la norme NACS.
 
Hyundai, Kia et Genesis
Les sociétés sœurs Hyundai, Genesis et Kia commenceront toutes à équiper leurs véhicules électriques aux États-Unis, d’un port de recharge Tesla intégré au quatrième trimestre de 2024. D’ici là, Hyundai proposera un adaptateur à ses clients de véhicules électriques.
 
Les véhicules électriques actuels de la société, y compris la Kia EV6, la Hyundai Ioniq 5 et la Genesis GV60, se verront proposer des adaptateurs pour utiliser les Superchargeurs de Tesla et seront disponibles chez les concessionnaires à partir de 2025. Selon McDonald, seule Kia a précisé que des adaptateurs seront disponibles chez les concessionnaires.
 
BMW
Passons à l’extrémité la plus luxueuse du spectre des voitures : BMW a déclaré en octobre qu’elle avait conclu un accord avec Tesla pour utiliser sa technologie de recharge dans les véhicules électriques BMW, Mini et Rolls-Royce à partir de début 2025. Les véhicules électriques produits à partir de 2025 seront équipés de ports NACS intégrés.
 
« Avec six modèles BMW, Mini et Rolls-Royce entièrement électriques désormais disponibles sur le marché américain, et d’autres à venir, notre priorité absolue est de nous assurer que nos conducteurs ont facilement accès à une recharge fiable et rapide », a déclaré Sebastian Mackensen, PDG de BMW Amérique du Nord, le 17 octobre dernier.
 
Vous pourrez trouver et accéder aux Superchargeurs de Tesla sur l’écran de votre véhicule et effectuer des paiements pour les utiliser via l’application BMW, Mini ou Rolls-Royce.
 
BMW a déclaré à CNET qu’il était trop tôt pour fournir des détails sur les coûts des adaptateurs ou les dates de livraison, mais a déclaré qu’il travaillait sur une solution d’adaptateur.
 
Jaguar
Les véhicules électriques de nouvelle génération de Jaguar seront lancés en 2025 avec le connecteur Tesla à bord. Pour les conducteurs de l’I-Pace, Jaguar fournira des adaptateurs de Tesla pour les véhicules et les bornes de recharge domestiques dès qu’ils seront disponibles.
 
« Jaguar Land Rover s’engage à aider ses clients à passer aux véhicules électriques et à respecter son engagement à atteindre zéro émission nette de carbone d’ici 2039 », a déclaré Mark Camilleri, directeur des services d’électrification de Jaguar, en septembre. « Nos clients veulent avoir accès à des bornes de recharge rapides, fiables et pratiques. Tesla a créé un réseau de recharge à travers le monde qui offre cette possibilité. »
 
Mercedes-Benz
Mercedes-Benz proposera à l’été 2024 un adaptateur pour que les véhicules électriques puissent se recharger via le réseau de Tesla. À partir de 2025, les ports de recharge NACS seront de série dans tous les nouveaux véhicules Mercedes-Benz en Amérique du Nord.
 
« Pour accélérer la transition vers les véhicules électriques, nous nous engageons à améliorer l’ensemble de l’expérience des véhicules électriques pour nos clients, y compris des solutions de recharge rapides, pratiques et fiables, où que leur Mercedes-Benz les emmène », a déclaré Ola Källenius, président de la direction du groupe Mercedes-Benz, en juillet.
 
Fisker
En ce qui concerne les constructeurs automobiles qui se consacrent à la production de véhicules électriques : la société californienne Fisker passe également du CCS au NACS. Les adaptateurs seront mis à la disposition des clients de Fisker au cours du premier trimestre de 2025, et elle « modifiera l’ingénierie du véhicule pour inclure une entrée NACS ».
 
Rivian
Le constructeur de voitures électriques Rivian utilise actuellement la prise J1772 (qui fonctionne avec les chargeurs CCS) mais adoptera le port de charge de Tesla via un adaptateur au printemps 2024. Les nouveaux véhicules Rivian en 2025 seront équipés de ports de recharge Tesla dans les R1T et R1S pour remplacer les adaptateurs CCS.
 
Polestar
Les voitures électriques de Polestar recevront un adaptateur Tesla à la mi-2024, et leurs nouvelles voitures intégreront le port de recharge de Tesla à partir de 2025. Polestar a déclaré à CNET que les détails sur le coût d’un adaptateur n’étaient pas encore finalisés et que le calendrier dépendrait de Tesla.
 
« Nous saluons le travail accompli par Tesla pour accélérer l’adoption et accroître la popularité des véhicules électriques, et c’est formidable de voir le réseau de Superchargeurs mis à notre disposition de cette manière », a déclaré Thomas Ingenlath, PDG de Polestar, en juin. « Cette décision devrait considérablement accroitre le taux d’adoption des véhicules électriques dans certaines régions. »
 
Moteurs Lucid
Alors que le PDG de Lucid Motors, Peter Rawlinson, avait précédemment déclaré qu’il ne voulait pas passer à la norme NACS, la société de véhicules électriques a finalement annoncé le 6 novembre dernier qu’elle intégrerait le NACS dans ses voitures à partir de 2025.
 
Les véhicules Lucid construits avec la norme CCS pourront utiliser un adaptateur à partir de 2025 pour accéder à 12 000 bornes de recharge du réseau de Tesla.
 
« L’adoption de la norme NACS est une étape importante pour fournir à nos clients un accès élargi à des solutions de recharge fiables et pratiques pour leurs Lucid », a déclaré M. Rawlinson. « Nous pensons qu’une norme de recharge unifiée, soutenue par le déploiement à l’échelle nationale de bornes de recharge à haute tension prêtes pour l’avenir, sera une étape essentielle pour permettre aux consommateurs américains d’adopter les véhicules électriques. »
 
Mazda
Mazda a annoncé en janvier 2024 qu’elle adoptera également la norme NACS pour ses prochains véhicules électriques à partir de 2025.
 
Quels véhicules électriques n’ont pas conclu d’accord avec Tesla ?

Stellantis
Stellantis, qui possède Jeep, Chrysler, Dodge, Maserati et Ram, n’a pas répondu à la demande d’information.
 
Mitsubishi
Mitsubishi, membre de Nissan, n’a pas voulu confirmer l’une ou l’autre de ces informations.
 
Corinne Reichert
 
CNET

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!