La pandémie de COVID-19 a eu un impact important sur nos activités. Heureusement, la recharge des véhicules électriques a été reconnue comme un service essentiel, ce qui nous a permis d’assurer un service constant pour nos clients. Cependant, nous avons dû arrêter temporairement le déploiement de nouvelles bornes pendant les mois de mars et d’avril.

Voici un graphique montrant le nombre de recharges par mois au cours des deux dernières années pour l’ensemble des bornes de recharge du Circuit électrique.

Source : Circuit électrique.

Avant la pandémie, il y avait en moyenne 73 000 recharges par mois, avec un pic de 80 000 durant la période des vacances. Puis, comme on le voit sur le graphique, il y a eu une forte baisse en avril avec seulement 15 000 recharges.

Depuis le déconfinement et la reprise graduelle des activités, le nombre de recharges a augmenté. Toutefois, on constate quand même un retard par rapport à l’an dernier, avec 49 000 recharges en juin 2020 contre 56 000 en juin 2019. Cependant, depuis le début du mois de juillet, la courbe du nombre de recharges s’est redressée pour atteindre un niveau supérieur à celui de l’année dernière.

Nous nous attendons à une augmentation modérée du nombre de recharges dans les prochaines semaines, en gardant à l’esprit que tout peut changer en fonction de l’évolution de la pandémie.

Dans ce contexte, nous vous souhaitons un bel été en toute sécurité !

Source: Circuit Électrique

Circuit Électrique

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!

Des reportages intéressants et des informations pertinentes de la semaine pour nos électromobilistes québécois.
Le Québec sur la « borne » voie
Avec plus de 76 000 VÉ sillonnant ses routes, le Québec poursuit le développement de son réseau de bornes de recharge électrique.
Charles DuBois

Autosphere

Le Club Tesla Québec vous invite à participer au sondage sur les habitudes (avant la pandémie) de déplacement sur de longues distances des propriétaires de véhicules électriques.
Les données seront utilisées par le Club Tesla Québec pour les communiquer à l’équipe Tesla responsable du déploiement du réseau de Superchargeurs au Québec et dans les régions avoisinantes. Le Club Tesla Québec pourrait également communiquer ces données brutes à d’autres groupes responsables du déploiement de réseau de bornes rapides, tel le Circuit électrique.
Plus le nombre de participants au sondage est grand, plus les résultats seront probants et utiles à l’analyse des données. Votre participation à ce sondage ne devrait prendre que 15 minutes de votre temps. Le sondage est ouvert jusqu’au 1er septembre 2020.
 
Si vous souhaitez y participer, cliquez sur le lien ci-après.

Participer au sondage
Le temps d’une deuxième ronde?
Qu’attendent-ils donc? Qu’attend le CA de Nemaska Lithium pour révéler quelle est l’offre qualifiée gagnante de l’heureux repreneur qui obtiendra les actifs de Nemaska Lithium à un prix de faillite?

Le Nouvelliste

Sur la route des barrages… en véhicule électrique!
Récit d’un périple sans essence de 2500 kilomètres dont le fil conducteur fut l’électricité.
Marie-Ève Martel

La Voix de l’Est

La limite de 350 000 km est-elle nécessaire pour les véhicules de taxi électriques?
Parmi les dispositions de la loi 17, qui entre en vigueur le 10 octobre prochain, il y aurait dorénavant une limite de kilométrage pour les véhicules de taxi — qui n’existait pas par le passé —, en plus de celle de l’âge du véhicule.
Paul-Robert Raymond

Le Soleil

Conduire une voiture électrique dans Lanaudière
Vous songez à faire le saut vers une voiture électrique? Lanaudière est une des régions du Québec avec les plus fortes ventes de voitures électriques et peut compter sur un réseau robuste de bornes de recharge.

Mon Joliette

Le condensateur de MAHLE recharge les véhicules électriques plus rapidement
MAHLE a introduit un nouveau type de condensateur pour les véhicules hybrides et électriques qui permet d’accélérer la charge des batteries de traction.
Shirley Brown

Autosphere

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!

Le réseau de recharge de véhicules électriques ChargePoint a obtenu un financement additionnel de 127 millions de dollars dans le but d’étendre son réseau pour supporter les entreprises et les flottes en Amérique du Nord et en Europe.
 
Un mélange d’investisseurs existants des secteurs du pétrole et du gaz, des services publics et du capital-risque s’est ajouté à la ronde, notamment American Electric Power, Chevron Technology Ventures, Partenaires Clearvision et Quantum Energy.

Ce dernier ajout, qui était une extension de sa dernière ronde de financement, pousse la capitalisation de ChargePoint à 660 millions de dollars. L’entreprise n’a pas voulu confirmer ces données.

Un nombre croissant d’entreprises et de municipalités se tournent vers les véhicules électriques à mesure que les gouvernements adoptent des règlementations plus strictes sur les émissions de gaz. De plus, un nombre croissant de nouvelles voitures de tourisme électriques, de VUS et bientôt de camionnettes arriveront sur le marché. Dans les 18 prochains mois, GM, Ford, Nissan et Volvo, ainsi que les startups Polestar et Rivian, auront des véhicules électriques en production. De son côté, Tesla a continué d’étendre son marché tout en se préparant à ajouter de nouveaux véhicules, incluant son Cybertruck.

Au total, l’entreprise compte plus de 114 000 bornes de recharge dans le monde. ChargePoint veut suivre le rythme d’adoption des véhicules électriques, mais son objectif n’est pas seulement d’élargir le réseau des véhicules de tourisme privés.

ChargePoint conçoit, développe et fabrique du matériel et des logiciels d’accompagnement et opère un réseau d’abonnement pour les véhicules électriques. La société est surtout connue pour ses bornes de recharge publiques et semi-publiques que les consommateurs utilisent pour recharger leurs voitures électriques et VUS personnels, ainsi que pour ses bornes de recharge domestiques. Cependant, ChargePoint possède également une entreprise à vocation commerciale qui fournit du matériel et des logiciels pour aider les exploitants de flottes à gérer leurs camionnettes de livraison, leurs bus et leurs flottes de voitures.

Le président et chef de la direction de ChargePoint, Pasquale Romano, a déclaré que le passage à l’électrification s’intensifiait pour les grandes entreprises et les exploitants de flottes. Le nouveau capital aidera l’expansion de la société qui leur permettra de suivre le rythme du marché, a-t-il ajouté. Plus précisément, les fonds seront utilisés pour accroitre son implication dans le développement des véhicules commerciaux et des flottes en Amérique du Nord et en Europe et leur permettra également de continuer à améliorer ses stratégies de marketing et de vente.

Tech Crunch

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!

Harbour Air vient de prendre livraison d’un nouvel eBus fabriqué par Green Power Motor Company de la Colombie-Britannique. Il pourrait être admissible à une remise de 20 000 $ dans le cadre du programme d’encouragement pour les véhicules spécialisés de la Colombie-Britannique.

La Colombie-Britannique s’est engagée à rendre la province plus verte d’ici 2040 et a annoncé un autre incitatif pour atteindre cet objectif.

La province offre maintenant des rabais sur les véhicules à usages spécifiques, entre autres les VTT, les motocyclettes hors route, les motoneiges et les petites embarcations.

«C’est une autre façon de soutenir la reprise économique du secteur touristique de la Colombie-Britannique tout en nous mettant sur la voie d’un avenir plus propre», a déclaré Bruce Ralston, ministre de l’Énergie, des Mines et des Ressources pétrolières de la Colombie-Britannique.

Le programme d’encouragement pour les véhicules à usages spécifiques pour les véhicules tout-terrain utilisés pour le tourisme n’est cependant disponible que pour les entreprises et les flottes et non pour les particuliers. De plus, la province offrira des rabais sur les véhicules électriques commerciaux comme les navettes, les véhicules de transport dans les aéroports, les véhicules utilitaires et plus encore.

Les consommateurs pourront obtenir jusqu’à 3 000 $ de rabais sur les véhicules personnels à énergie propre et les particuliers pourront recevoir des rabais sur les motocyclettes électriques et les véhicules à basse vitesse, tandis que les incitatifs pour les véhicules électriques commerciaux plus dispendieux pourront atteindre 50 000 $. 

Tout en essayant d’encourager une énergie plus propre en élargissant le programme de remise pour inclure plus de types de véhicules, la province a cependant réduit l’an dernier les remises sur les véhicules privés à énergie propre à 3 000 $ par rapport au montant précédent pouvant atteindre 6 000 $ et le gouvernement ne planifie pas augmenter cet incitatif à court terme.
Ross McLaughlin Consumer Reporter, CTV News Vancouver

CTV News

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!

La Kia Soul EV de deuxième génération ne sera finalement pas vendue aux États-Unis, a rapporté le groupe CNET la semaine dernière.

Dévoilée au Salon de l’auto de Los Angeles 2018, la Soul EV devait être disponible au printemps 2019 en tant que modèle 2020. L’EPA avait même homologué une autonomie de 391 km . Il s’agissait d’une amélioration majeure par rapport à la Soul EV de première génération, qui avait une autonomie de 178 km et qui a été discontinuée en 2019.

Fin 2019, Kia a déclaré que la mise en marché de la Soul EV deuxième génération serait retardée jusqu’en 2021. Pour le moment le véhicule n’est mentionné nulle part.

Le rapport a cité une source anonyme de Kia Motors America, qui a déclaré que les problèmes d’approvisionnement et la demande venant d’autres marchés étaient à l’origine de l’annulation.

« Kia Motors America n’a fait aucune annonce concernant la Soul EV 2021 », a déclaré le porte-parole de Kia Neil Dunlop à Green Car Reports lorsqu’on lui a demandé de clarifier la situation.

Premier essai de la Kia Soul EV 2021

L’élimination de la Soul EV fera de la Niro EV la seule voiture électrique de Kia sur le marché américain. Les deux véhicules utilisent la même batterie et le même moteur électrique, mais ont une tenue de route différente.

Basés sur les essais routiers en Corée du Sud et les similitudes de ce modèle avec le Hyundai Kona Electric, tous auraient souhaité l’arrivée de la Soul EV, plutôt que la Niro EV.

Lors du dévoilement de la Niro EV et de la Soul EV, Kia a également expliqué que les deux modèles étaient destinés à des clientèles différentes.

La décision de retenir la Soul EV est déconcertante étant donné que la société a annoncé qu’elle faisait un nouvel effort pour produire plus de véhicules électriques . En janvier, Kia a annoncé le «Plan S», qui comprend un investissement de 25 milliards de dollars dans les véhicules électriques, avec 11 nouveaux modèles prévus d’ici 2025.

Cette nouveau plan devrait inclure un modèle différent, plus cher, qui offrira une autonomie de 482 km ou plus et qui sera attendu au plus tard en 2021.

Green Car Reports

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!

Pour s’assurer que les futurs propriétaires de ses véhicules électriques auront des emplacements pour recharger leurs véhicules sur la route, le constructeur s’est associé à EVgo pour déployer des milliers de bornes de recharge rapides.

General Motors s’est engagée à mettre sur le marché 20 véhicules électriques d’ici 2023 en Amérique du Nord dans le cadre d’un investissement de 20 milliards de dollars dans l’électrification et le développement de la technologie de conduite autonome pour les cinq prochaines années.

EVgo possède l’un des plus grands réseaux de bornes de recharge rapides aux États-Unis, avec 800 bornes réparties dans 34 États. EVgo et GM prévoient désormais ajouter plus de 2700 nouvelles bornes au cours des cinq prochaines années.

Elles seront situées à des endroits pratiques, tels que les épiceries et autres points de vente au détail, permettant aux propriétaires de brancher leurs véhicules pour le recharger pendant qu’ils magasinent. Il s’agira évidemment de bornes rapides CC offrant un potentiel d’énergie de recharge allant jusqu’à 350 kilowatts. Cela signifie que la plupart des nouveaux véhicules électriques vendus aujourd’hui et dans un proche avenir pourraient être rechargés à environ 80% de leur capacité en moins de 30 minutes. Et conformément à la politique actuelle d’EVgo, toutes les bornes de recharge utiliseront une énergie 100% renouvelable.

«Nous agissons rapidement pour mettre sur le marché de nouveaux véhicules électriques que les clients adoreront», a déclaré Mary Barra, PDG de GM, dans un communiqué publié la semaine dernière. «Nous savons à quel point l’écosystème de recharge est important pour les conducteurs, un écosystème qui inclut l’accès à une recharge rapide publique pratique et fiable.»

GM a déjà confirmé l’ identité de quelques-uns de ses 12 futurs véhicules électriques . Le premier d’entre eux sera le VUS multisegment compact Bolt EUV, attendu mi 2021 en tant que modèle 2022. La Cadillac Lyriq doit également être dévoilée le 6 août prochain et mise en production en 2022, alors que l’on prévoit dévoiler le Hummer EV cet automne et démarrer sa production un an plus tard.

Motor Authority

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!

Jeudi soir, la division de luxe Cadillac de General Motors dévoilera le Lyriq, un multisegment qui marque la première incursion de Cadillac dans les modèles entièrement électriques.

Pourquoi est-ce important? Les enjeux sont élevés parce que GM place Cadillac à l’avant-garde de sa poussée vers les véhicules électriques.

Cadillac a déjà été au sommet du marché de luxe, mais est maintenant à la traîne après avoir perdu pendant des décennies des parts de marché au profit de Mercedes, BMW et d’autres manufacturiers.

GM a voulu donner un aperçu du Lyriq en publiant la semaine dernière quelques photos ressemblent à l’image que vous retrouvez ci-dessus. Ce sera également le premier véhicule électrique de GM à utiliser la nouvelle batterie Ultium conçue par le constructeur automobile.

L’ analyste du groupe Edmunds Jessica Caldwell, dans des commentaires diffusés aux journalistes, dit que ce sera un lancement crucial pour Cadillac, une marque qui, selon elle, tente depuis de nombreuses années de renforcer son image.

«Bien que de nombreuses marques de luxe ambitieuses aient déjà adopté les véhicules électriques en mettant sur le marché des variantes de VUS électriques, aucun autre constructeur automobile en dehors de Tesla n’a eu du succès en termes de ventes et de demande», a-t-elle déclaré.

«Si Cadillac réussit ce lancement et peut amener les consommateurs à considérer le Lyriq comme compétitif par rapport à Tesla et à d’autres marques haut de gamme européennes, cela pourrait lui permettre de finalement faire un pas dans la bonne direction. »

Axios

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!

Le fabricant du prochain pick-up électrique Endurance veut profiter de l’intérêt des investisseurs qui souhaitent investir de l’argent dans les startups de véhicules électriques.

  • La startup automobile Lordstown souhaite fusionner avec un nouvel investisseur nommé DiamondPeak pour émettre des actions publiques sans traditionnelle offre publique initiale.
  • La société suit les traces de Nikola , une autre start-up de VÉ qui a fait le même geste en juin, et de Fisker , qui a déclaré en juillet qu’elle effectuerait un accord similaire.
  • Lordstown espère probablement générer des investissements en utilisant le battage médiatique entourant les véhicules électriques qui a permis à Tesla à devenir le constructeur automobile le plus valorisé .

Plusieurs startups de VÉ telles que Nikola ont profité de la flambée de leurs actions alors que les gains historiques de Tesla à la bourse ont augmenté sa valeur de façon exponentielle ces derniers mois. Une entreprise comme Lordstown cherche évidemment à surfer sur l’enthousiasme pour les véhicules à carburant alternatif en devenant publique. Habituellement, au fur et à mesure qu’une nouvelle entreprise se développe, elle aspire à devenir publique via une demande initiale de capitalisation, généralement après avoir été en affaires pendant quelques années et avoir développé un plan d’affaires et un produit qui excitent les investisseurs potentiels. Mais les startups de pick-up électriques, notamment Lordstown et Nikola, ont décidé de sauter cette étape et utilisent ce que l’on appelle des sociétés dites de «Chèque en Blanc» également connues sous le nom de sociétés d’acquisition à vocation spéciale qui sont déjà cotées en bourse. Cela permet aux startups de profiter plus rapidement d’investissements publics. Le Wall Street Journal qualifie cette stratégie de «fusion inversée». C’est le plan que Lordstown a annoncé hier.

La start-up automobile basée dans l’Ohio a annoncé sa fusion avec DiamondPeak Holdings, une société créée dans le seul but de fusionner ou d’être rachetée par une société qui souhaite accélérer son entrée sur le marché boursier. La fusion de ces deux sociétés sera connue sous le nom de Lordstown Motors et sera listée sur la bourse NASDAQ sous le nom de RIDE.

Selon le Wall Street Journal , l’accord avec DiamondPeak inclut 500 millions de dollars d’investissements privés, dont 75 millions de dollars de GM. L’accord devrait être finalisé au cours du quatrième trimestre de cette année.

Lordstown espère probablement générer des investissements en profitant de la vague créée autour des véhicules électriques. La valeur marchande de Tesla éclipse celle des constructeurs automobiles traditionnels, ce qui en fait le premier équipementier le plus valorisé de la planète, même s’il ne produit qu’une fraction des véhicules produits par Toyota, Ford, GM, Volkswagen et Honda.

Lorsque Nikola est devenue publique après avoir fusionné avec VectoIQ Acquisition, la valeur de la nouvelle entité a dépassé Ford pendant une courte période.

Car and Driver

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!

Photo

Voici Marc Neiderer, fier électromobiliste de la Rive-Sud de Montréal, qui nous présente sa Tesla Model. 
Marc nous dit qu’une auto électrique, ça change la vie de quelqu’un! Il y a plus de 75 000 électromobilistes au Québec (selon les données de Mars 2020) et nous savons que la vie a en effet changé pour chacune et chacun… pour le mieux, bien sûr! 

Écoutez le témoignage de Marc: 


Photo

La voiture électrique : 6 exemples au quotidien
La vidéo ci-dessus s’insère dans une série de capsules coordonnée par l’AVEQ, dans le cadre de la campagne Roulons électrique.

Ces six électromobilistes, membres de l’AVEQ, ont accepté de vous présenter leur voiture électrique : Isabelle Boisvert, Richard Martel, Michel Turcotte, Sylvain Beauchesne, René Boisvert, et Marc Neiderer. 

Nous les remercions chaleureusement de leur participation! 

Rabais sur assurance pour voiture électrique!

Le PDG Elon Musk insiste sur le fait que Tesla a connu une forte demande tout au long de la pandémie et le PDG attribue ce succès aux commandes en ligne.

Lors de la dernière conférence trimestrielle sur les résultats de Tesla, Musk a insisté sur le fait que les actionnaires et les analystes ne devraient pas s’inquiéter de la demande malgré le fait que l’industrie automobile dans son ensemble a connu un ralentissement majeur à cause de la pandémie.

Le PDG a répété à plusieurs reprises qu’il n’y a pas de problème de demande et que pour le moment elle dépasse l’offre.

De plus, dans la cadre d’une entrevue sur le podcast du Daily Drive Automotive News, Musk a reconfirmé que Tesla recevait toujours de nombreuses commandes.

«Nous avons reçu un grand nombre de commandes tout au long de la pandémie et nous acceptons encore un bon volume de commandes. En revanche je suppose que les gens sont moins enclins à se présenter chez un concessionnaire, à faire un essai routier et à se retrouver en présence de nombreuses autres personnes. »

Tesla parie depuis longtemps sur les ventes sur Internet.

L’année dernière, ce fut un sujet controversé. Musk avait annoncé que Tesla privilégierait un modèle de vente en ligne et fermerait la plupart de ses magasins dans le but de vendre le Model 3 pour 35000 $.

Cependant, le PDG a décidé de renverser la tendance plus tard en 2019 et a maintenu la plupart de ses magasins.

À l’époque, une enquête avait démontré que même si la majorité des ventes de Tesla se faisaient en ligne, la plupart des clients se rendaient toujours dans les boutiques pour obtenir des informations du personnel de Tesla et tester les véhicules avant d’acheter.

Ces commentaires de Musk concernant la demande interviennent également à la suite de la réduction des prix de sa gamme Model 3 et Model Y au dernier trimestre .

Electrek

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!