Tesla-Model-3-star-des-voitures-electriquesDe nombreux membres et clients ont signalé des problèmes avec la batterie 12V de leur Tesla. Oui ce problème touche tous les modèles (S, 3, X). Les problèmes remontent à 2017 et depuis Tesla a pris des mesures. Mais est-ce un problème? Comment est-ce que ça se manifeste? C’est un problème qui a été pris […]

Des reportages intéressants et des informations pertinentes de la semaine pour nos électromobilistes québécois.
Investissement Québec veut augmenter ses subventions aux projets verts
La principale société d’État économique au Québec, Investissement Québec (IQ), a les projets de développement verts en ligne de mire. En sortie de pandémie, son président souhaite faire grimper la part de l’environnement dans les subventions que l’organisme accorde.
François Carabin

Metro

Convertir des véhicules à essence en véhicules électriques
Il a été dit et répété que la pandémie a condensé en six petits mois l’équivalent de 5 à 10 ans d’évolution dans bien des industries, dont l’automobile. Cela ne signifie pas pour autant que toutes les autos seront électriques d’ici 2030… ni même 2050, rappelle un spécialiste montréalais.
Alain McKenna

La Presse

Le Québec en voiture électrique
Je n’en reviens pas encore ! Je viens d’aller visiter une partie de la Côte-Nord avec ma Spark électrique et le voyage s’est déroulé sans la moindre anicroche ! Pas d’attente ou presque aux bornes rapides. Pas de panne sèche. Que du bonheur !
Daniel Jasmin

Roulez Électrique

Legault ne s’engage pas pour un Québec carboneutre en 2050
Un Québec carboneutre en 2050, est-ce un objectif réaliste et réalisable par un gouvernement de la CAQ ?  La carboneutralité ne signifie pas une absence totale d’émission de GES, mais plutôt un engagement à annuler la production de carbone par diverses mesures, comme en plantant des arbres ou en achetant des crédits carbones, pour atteindre un bilan neutre. La clé de la réduction des GES passera par l’électrification accélérée des transports, a soutenu M. Legault.
Jocelyne Richer

Le Devoir

Les petits actionnaires de Nemaska Lithium en ont gros sur le cœur
25 000 petits investisseurs de Nemaska Lithium ont perdu leur argent, écartés du montage financier de la nouvelle mouture de l’entreprise minière qui détient notamment une usine de transformation à Shawinigan.
D’après le reportage de Sarah Désilets-Rousseau.

Radio-Canada

Pétition : Soutien des actionnaires québécois ayant supporté le projet Nemaska
Pour appuyer les 25 000 petits investisseurs de Nemaska Lithium qui ont perdu leur argent

assnat

Lion livrera ses premiers camions à Amazon d’ici janvier
La Compagnie Électrique Lion livrera ses deux premiers camions électriques au géant américain Amazon d’ici la fin de l’année et ses huit autres ensuite, a tout récemment annoncé la PME de Saint-Jérôme.
Francis Halin

Journal de Montréal

Jusqu’à 1,4 milliard $ d’argent public pour la filière des batteries
Québec est prêt à investir jusqu’à 1,4 milliard $ pour mettre sur pied une industrie de l’électrification axée sur la batterie au lithium, qui pourrait devenir un « legs » du gouvernement Legault.
Charles Lecavalier

Journal de Québec

« Discours du Trône: Mobilité Électrique Canada applaudit l’engagement du gouvernement du Canada envers le climat, les véhicules zéro émission et sa compétitivité dans les technologies propres »
Aujourd’hui, le gouvernement Canadien a dévoilé dans son discours du trône de nouvelles mesures qui accélèreront la transition vers les véhicules électriques ainsi qu’une économie plus saine.
Daniel Breton

CISION

La relance verte et nous
Nous avons tous de bonnes raisons de polluer. Tous, moi compris, prenons des décisions qui, la plupart du temps, relèguent l’environnement au second plan.
Francis Vaille

La Presse

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!

equipe BellmanBellman et l’IFOP dévoilent une étude exclusive menée auprès d’un échantillon de 990 copropriétaires, extrait d’un échantillon global de 5 011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Une étude TNS Sofres réalisée en juillet 2010 révélait que 75% des Français étaient satisfaits de leur syndic. 10 ans plus tard, […]

Mayfair-PorscheTaycan-6Pause gastronomique au MayFair Garden Après nous être baladé dans Paris près de la Tour Eiffel avec le Taycan, nous avons décidé de nous stopper pour charger la voiture le temps du déjeuner. De notre fenêtre, nous avons aperçu une jolie terrasse en bois devant une grande façade d’un blanc éclatant orné d’une écriture dorée indiquant […]

patio-albar-adrienfoodinparisUn écrin de verdure à deux pas de l’effervescence parisienne. A l’heure de table, nous passons par une façade parisienne pour trouver un écrin de verdure. Une table qui ravira vos papilles et vos hôtes. En bon parisien, pressé, nous avons pris un plat et un dessert (par gourmandise). Le service était impeccable, les plats […]

Facade-Av1-claranceAu détour d’un Road-trip, Lille reste une situation idéale pour se reposer avant de reprendre la route pour l’Europe. C’est en cherchant un hôtel proposant des bornes de rechargement pour notre Tesla, que l’hôtel Clarance nous est apparu. Une maison exclusive Nous visitons de nombreux lieux de vies lorsque nous partons à la rencontre de […]

En novembre dernier, le ministère de l’Économie et de l’Innovation octroyait une aide financière de 12,7 M$ au Cégep de Saint-Jérôme pour la construction du nouveau bâtiment de l’Institut du véhicule innovant (IVI). Après presque un an à élaborer ce futur espace unique d’innovation au Canada, en collaboration avec le Cégep de Saint-Jérôme et la Ville de Saint-Jérôme, l’IVI est très fier de dévoiler enfin les premières images.

Conçu par les firmes d’architectes BGLA et Atelier Idea ainsi que par la firme d’ingénierie GBi, la nouvelle construction se veut à l’image de l’IVI, c’est-à-dire innovante. Regroupant toutes les activités de l’organisation sous un même toit, ce nouvel espace permettra à l’IVI de poursuivre sa croissance et de mieux répondre à la demande grandissante des entreprises québécoises qui souhaitent être soutenues dans la filière du véhicule électrique et intelligent.

Un bâtiment misant sur le développement durable
Le nouvel édifice de 2650 m2 prendra la forme de deux bâtiments reliés par des passerelles reproduisant de façon architecturale le logo. Sa structure sera constituée principalement de bois massif laissé apparent combiné à de l’acier et du béton. Afin de maximiser l’efficacité énergétique de la nouvelle construction, les experts ont choisi d’utiliser l’approche solaire passive ainsi que la géothermie.

C’est pourquoi l’architecture fera place à une fenestration généreuse concentrée principalement au sud. Fait intéressant, le contrôle de la surchauffe et de l’éblouissement sera assuré par une combinaison de brise-soleils architecturaux et d’arbres feuillus stratégiquement localisés. De plus, les revêtements extérieurs sélectionnés nécessiteront peu d’entretien et seront, dans la mesure du possible, produits localement.

Le directeur général de l’IVI, François Adam, ing. est très fier du résultat.
« Les architectes et ingénieurs qui collaborent à ce projet ont bien compris l’essence de ce qui anime l’IVI, plaçant le développement durable au cœur du concept. De plus, nos futurs locaux seront à l’image des membres de notre équipe c’est-à-dire innovants et éclairés. J’ai tellement hâte de voir l’équipe y emménager, car cet espace permettra à l’IVI de s’attaquer à davantage de projets et d’augmenter encore plus notre impact sur l’industrie du véhicule électrique, autonome ou connecté »

Le Cégep de Saint-Jérôme est également emballé par ce projet.
« Audace et durabilité, deux concepts qui sont profondément ancrés dans l’ADN du Cégep de Saint-Jérôme, si bien qu’ils constituent des aspirations-phares de son Plan stratégique. Deux concepts qui transpirent également dans ce beau projet qu’est l’agrandissement de l’Institut du véhicule innovant! Avec ce nouveau bâtiment, l’IVI et le Cégep de Saint-Jérôme auront les moyens de leurs ambitions, soit de demeurer un leader en matière d’innovation au Québec! », fait valoir Nadine Le Gal, directrice générale du Cégep de Saint-Jérôme.

Même son de cloche de la part de la Ville de Saint-Jérôme.
« La Ville de Saint-Jérôme est heureuse de céder un terrain pour ce projet et ainsi de contribuer à la croissance de l’Institut du véhicule innovant en collaboration avec le Cégep de Saint-Jérôme. C’est en unissant nos forces que nous serons en mesure de répondre adéquatement aux grands défis de notre temps comme ceux des changements climatiques. Dans un souci de développement durable, il est essentiel de faire preuve d’audace et d’innovation. Cité de possibilités, Saint-Jérôme est fière de pouvoir compter sur des leaders comme l’IVI qui font rayonner la ville à grande échelle », mentionne Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme.

Une première pelletée de terre au printemps 2021
Le bâtiment sera érigé sur le terrain cédé par la Ville de Saint-Jérôme, situé sur la rue Claude-Audy dans le quartier industriel. L’appel d’offres pour la construction sera lancé en décembre prochain et la première pelletée de terre se fera au printemps 2021. L’IVI prévoit inaugurer son nouveau centre d’innovation à l’été 2022.
Source : IVI

IVI

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!

Concept Cadillac Lyriq

Selon un récent rapport de Automotive News, alors qu’elle se prépare à lancer plusieurs modèles entièrement électriques, Cadillac demande aux concessionnaires d’installer des bornes de recharge. 

Toujours selon le rapport, le prix des mises à jour pour la transition vers les voitures électriques est estimé à 200 000 dollars par concessionnaire. Bien que les concessionnaires aient été invités à installer des bornes de recharge et à investir dans d’autres articles spécifiques aux véhicules électriques dans le passé, cette fois, cela pourrait être obligatoire pour tous les concessionnaires souhaitant continuer à représenter la marque.

Rory Harvey, vice-président des ventes, service et marketing, a déclaré dans une interview avec Automotive News . »Les concessionnaires qui ne pensent pas qu’un investissement de cette taille soit rentable pour leur entreprise pourraient rester avec Cadillac au-delà du 1er novembre, mais leur avenir sera sujet à des négociations avec les responsables du groupe. »

Cadillac aurait consulté son association de concessionnaires avant d’instituer cette nouvelle exigence, qui comprend également la formation spécialisée des employés ou l’acquisition d’outils nécessaires pour vendre et entretenir des voitures électriques.

Dans le passé, certains concessionnaires ont choisi de ne pas vendre de modèles électriques s’ils estimaient que le retour sur investissement ne serait pas suffisant. Automotive News a également rapporté qu’ un peu plus de la moitié des concessionnaires avaient choisi de vendre la camionnette électrique GMC Hummer EV.

« Certains concessionnaires, en particulier ceux des zones rurales et des États où les véhicules électriques sont peu en demande, ont remis en question la rentabilité d’une telle dépense », a noté le journal spécialisé de l’industrie.

Mais avec la nouvelle direction de Cadillac, ce ne sera peut-être plus une option. Cadillac veut passer principalement à des véhicules entièrement électriques d’ici 2030, de sorte que si les concessionnaires souhaitent continuer à représenter la marque Cadillac et vendre des modèles traditionnels à essence, ils devront accepter d’intégrer quelques modèles de véhicules électriques.
 
Cadillac a laissé entendre qu’une option tout électrique de l’Escalade un véhicule populaire et rentable ferait partie de cet avenir électrique .

On sait déjà que le premier des modèles électriques confirmés sera le multisegment Lyriq, prévu pour 2022.

Certains de ces concessionnaires pourraient avoir de bonnes raisons d’être réticents, s’ils considèrent les efforts concernant les hybrides rechargeables de Cadillac au cours de la dernière décennie. Le dernier effort électrifié de Cadillac, à part du CT6 hybride rechargeable était l’ELR, un coupé basé sur la Volt. Cet hybride rechargeable fut un échec, avec un peu moins de 2 700 modèles vendus sur une période de deux années.

Green Car Reports

Contribution: André. H Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!

Les actions de Tesla ont glissé jusqu’à 9,7% mercredi après que la journée de la batterie du constructeur automobile n’ait pas répondu aux attentes et a conduit certains à remettre en question la valeur de l’action de la société.

  • Le PDG Elon Musk a dévoilé de nouveaux processus de fabrication conçus pour réduire les coûts de batterie de Tesla et permettre la production d’une voiture électrique qui se vendrait 25 000 USD au cours des trois prochaines années.
  • Mais il n’a pas été fait mention de la batterie d’un million de kilomètres largement attendue par les actionnaires de Wall Street et de Tesla, a déclaré l’analyste de Wedbush Dan Ives.
  • Ben Kallo, un analyste de Robert W. Baird, a critiqué la société pour son « manque de vision » et a exprimé sa préoccupation quant à la demande face à la récession causée par le coronavirus.
  • Tesla a chuté de 9,7% mercredi après que l’ évènement très attendu de la journée de la batterie de la société, mardi dernier, n’a pas répondu aux attentes et a conduit certains analystes à remettre en question la croissance de l’action en 2020.

Le PDG Elon Musk avait organisé l’évènement près de l’usine de la société à Fremont, en Californie, pour présenter plusieurs innovations sur les processus de fabrication et de production de batteries de Tesla. L’entreprise a annoncé son intention de produire un véhicule électrique de 25 000 $ au cours des trois prochaines années et a révélé un ajout haut de gamme pour sa berline Model S.

Mais l’évènement de près de trois heures n’a pas répondu aux attentes des analystes de Wall Street. Ceux qui espéraient que l’on révèle la batterie d’un million de kilomètres ont été très déçus; la percée était attendue par plusieurs, a déclaré l’analyste de Wedbush Dan Ives.

Pourtant, a-t-il ajouté, les économies de coûts grâce à la nouvelle technologie de cellule de batterie de l’entreprise demeurent un objectif fondamental qui devrait permettre à Tesla de demeurer le chef de file au-dessus de la concurrence.

D’autres entreprises ont été déçues par les annonces de Tesla. L’évaluation de l’entreprise reposait déjà sur des attentes de réduction des coûts et d’innovations de production, a écrit l’analyste de Robert W. Baird Ben Kallo de Bloomberg . L’évènement de mardi s’est terminé sans aucun catalyseur pour le marché à court terme, a-t-il ajouté, laissant les investisseurs et les analystes prudents face à la demande étant donné la crainte d’une récession ».

RBC, qui détient une cote de «sous-performance» sur les actions de Tesla, a déclaré que l’évènement a mis en évidence une certaine stagnation dans la réduction des prix de ses batteries actuelles. Les batteries de nouvelle génération de la société sont définitivement novatrices, mais ne permettront pas de gains avant des années, a déclaré la société.

Pour certains, les obstacles potentiels reliés à la fabrication ont éclipsé les innovations importantes de la batterie. Le Credit Suisse a exprimé des doutes sur la capacité de Tesla d’accélérer ses efforts de production sans problème. Le constructeur automobile a déjà connu des problèmes d’exploitation, et son plan qui repose sur les nouvelles technologies ne sera pas facile à réaliser, ont déclaré les analystes de la banque.

Markets Business Insider

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!

Beaucoup pensent que le point de bascule pour les véhicules électriques aux États-Unis se produira lorsque des camionnettes électriques arriveront sur le marché. Ford, le principal fournisseur de camionnettes, a annoncé qu’il allait de l’avant avec ses plans pour produire une version électrique du F-150, le véhicule le plus vendu du pays.

Le Detroit Free Press rapporte que Ford prévoit construire une nouvelle usine de 500 000 pieds carrés au coût de 700 millions de dollars dans son complexe historique de La Rouge. Le nouveau Centre du véhicule électrique La Rouge permettra l’assemblage et la production de batteries du F-150 PowerBoost hybride et entièrement électrique F-150, et ajoutera 300 emplois.

Le directeur de la fabrication de Ford, Gary Johnson, a déclaré aux journalistes qu’une section spécifique pour la construction de véhicules électriques distincte était nécessaire pour assurer la flexibilité d’exécution. «Nous partagerons cependant l’atelier de carrosserie et de peinture». Il a refusé de préciser la capacité de fabrication, affirmant que la demande stimulera le volume de production.

«On érige actuellement la structure», a déclaré Johnson. «On s’attend à ce que le bâtiment soit terminé l’été prochain. Nous commencerons à produire nos premiers prototypes conformément à nos plans initiaux. »

«Le F-150 électrique, qui subit des dizaines de milliers d’heures de tests de torture et des millions de kilomètres d’essai, en laboratoire et sur la route, sera plus puissant que n’importe quel F-150 disponible aujourd’hui», a déclaré Ford.

«C’est le camion qui va conduire Ford et l’ensemble de l’industrie dans une nouvelle ère», a déclaré Jim Farley, nouveau PDG de Ford. «En d’autres termes, ce ne sera pas un jouet. Ce sera un cheval de bataille, et non un cheval de spectacle que l’on ajoute à son garage rempli de quatre autres voitures de luxe. Ce véhicule a été conçu pour les propriétaires de camions sérieux. »

Kumar Galhotra, président du groupe Amériques et marchés internationaux de Ford, a déclaré à la presse que le nouveau VÉ sera destiné aux professionnels. «Ils pourront alimenter sérieusement leurs outils sur un chantier. » La camionnette électrique de Ford aura immense coffre avant et permettra un transfert de puissance bidirectionnel, de sorte que vous pourrez utiliser son énergie pour alimenter votre maison ou votre lieu de travail.»

« Ce sera également le F-150 le plus rapide de tous les temps pour l’accélération, et le plus puissant. Avec la batterie et les moteurs électriques, il aura plus de couple que tous les F-150 que nous n’ayons jamais construits, et le couple sera instantané », a déclaré Galhotra. «Cela changera totalement la dynamique de conduite.»

Le F-150 électrique devrait sortir de la chaîne de production de Dearborn à la mi-2022.

Charged EVs

Contribution: André H. Martel

Rabais sur assurance pour voiture électrique!